Servir d’entremetteur dans le but de créer une communauté pour nos élèves

Updated: May 21

Écrit par Hannah Beach (11 mars 2020)

Traduit par Nathalie Malo

https://hannahbeach.ca/matchmaking-to-build-community-for-our-students/

CLIQUEZ ICI pour télécharger cet article en format pdf


Dans le cadre de mes deux derniers blogs, j’ai abordé les rituels d’attachement qui se réfèrent à l’apprivoisement (créer une invitation consciente à entrer en relation) et à faire le pont (sauvegarder la relation tout en disciplinant). Ce blog se penchera particulièrement sur le concept qui est afférent à servir d’entremetteur et à la façon dont nous pouvons en disposer pour développer la communauté d’un enfant. Selon le docteur Gordon Neufeld, l’apprivoisement, faire le pont et servir d’entremetteur correspondent aux trois rituels d’attachement fondamentaux qui permettent d’amorcer et de préserver les relations.

Que veut dire servir d’entremetteur et comment cela fonctionne-t-il?

Servir d’entremetteur se reporte à cultiver l’énergie de la connexion existante qui prévaut actuellement entre l’élève et nous et ce, afin de lui permettre d’établir une nouvelle connexion avec autrui.


Par exemple, imaginez que vous entretenez une bonne relation avec un élève de votre classe de mathématiques. De plus, vous êtes conscient que ce dernier souhaite ardemment intégrer l'équipe de soccer, mais qu'il n'a pas suffisamment confiance en lui pour participer aux épreuves de sélection.


De manière à aider votre élève, vous pourriez planifier une rencontre avec l'entraîneur de soccer de façon à ce qu'il puisse établir un lien avec votre élève ainsi qu’avec vous. Pour préparer votre élève à cette rencontre, vous pouvez lui mentionner informellement que vous avez organisé une rencontre avec l’entraîneur et lui. En outre, vous aurez préalablement échangé brièvement avec l'entraîneur et ce, en vue de préparer le terrain pour la future connexion. Lors des présentations, vous vous montrerez particulièrement accueillant avec l'entraîneur quand vous serez en présence de l'élève. De cette façon, ce dernier sera en mesure de constater la chaleur et la qualité de la relation que vous partagez avec l'entraîneur de soccer. Enfin, vous les présenterez l'un à l'autre en mentionnant probablement quelques mots aimables à leur propos.

Shen, je te présente M. Cohen, l’entraîneur de soccer dont je t’ai parlé. C’est un homme remarquable! Je t’assure que tu seras entre de bonnes mains si tu décides de faire les épreuves de sélection. 
M. Cohen, je vous présente Shen, l’élève dont je vous ai parlé. Shen me disait qu’il envisageait possiblement se qualifier pour l’équipe de soccer et je me suis dit : « Pourquoi ne pas introduire ces deux personnes formidables? ». Je sais que Shen aimerait vous poser des questions quant aux épreuves de sélection et à l’équipe.

Au fur et à mesure que vous percevez qu’un lien s’établit entre les deux parties, vous pouvez vous retirer de la discussion et les laisser échanger entre eux. Ce faisant, vous accordez du temps et de l’espace à votre élève pour qu’il se sente davantage en confiance avec l’autre individu.

Servir d’entremetteur peut nous aider à élaborer une communauté de soutien

Nous pouvons également jouer à l’entremetteur en invitant d’autres enseignants ou membres de la communauté dans la salle de classe pour les présenter à nos élèves. Or, les élèves qui sont moins curieux et motivés, qui ont moins confiance en eux et qui nécessitent davantage de soutien, requièrent que nous leur servions d’entremetteur pour les mettre en relation avec d’autres membres du personnel ou de services de l’école.


Par exemple, si nous estimons que nos élèves bénéficieraient de se rendre à la bibliothèque, mais qu’ils n’y vont pas, alors il serait avantageux de demander au bibliothécaire scolaire de rendre visite à la classe pendant une période de quinze minutes et ce, dans le but de rencontrer les élèves et d’entrer en relation avec eux grâce à notre jumelage. Le même principe peut s’appliquer aux autres services offerts au sein de nos écoles puisque nous pouvons également faire appel aux enseignants des ateliers d’art dramatique, aux responsables des départements de psychothérapie ainsi qu’aux équipes sportives, etc.


Il est fort probable que les élèves soient conscients de l’existence de ces programmes. Cependant, pour ceux qui n’ont pas encore acquis l’esprit d’initiative ou qui exigent plus de sécurité émotionnelle afin de tenter de nouvelles expériences, ce type de rapports interpersonnels peut faire toute la différence dans l’élaboration d’un sentiment de sécurité qui est relatif à l’usage de ces divers services.

Quand il est impossible de servir d’entremetteur en personne

Il arrive parfois que les rencontres en personne ne sont pas viables. Néanmoins, cela ne signifie aucunement que nous ne pouvons pas effectuer de jumelage. En réalité, lorsque j’enseignais, je procédais systématiquement de la sorte en ce qui concerne mes élèves. La stratégie que vous favoriserez dépendra de l’âge de l’élève de même que de son niveau de développement. Par contre, il importe de souligner que le simple fait de parler chaleureusement de l’individu avec lequel nous essayons de mettre l’élève en relation peut faciliter la création d’un lien éventuel.

Shen, M. Cohen est un excellent entraîneur et je sais qu’il te plaira. Je lui ai parlé de toi et il espère que tu iras le voir à l’heure du dîner. Je sais que tu peux sentir une certaine nervosité, mais fais-moi confiance, tu seras entre bonnes mains et tout ira bien! Tous les mardis soir, M. Cohen et moi nous jouons au hockey ensemble et je peux t’assurer que c’est une bonne personne.

Dans le cadre du scénario énoncé ci-dessus, il serait pertinent de communiquer avec l’enseignant avant qu’il ne rencontre vos élèves. En procédant de la sorte, l’enseignant sera avisé qu’un élève se rendra à son local et conséquemment, il pourra tirer profit des présentations afin d’entrer en relation avec ce dernier. Entre autres, l’enseignant pourrait dire ceci : « Oh super, c’est toi Shen! J’avais hâte de te rencontrer! Monsieur Sonier m’a parlé de toi! »

Servir d’entremetteur avec les enseignants suppléants

Comme plusieurs d’entre nous l’ont vécu personnellement, il est possible d’affirmer que la suppléance est une mode d’enseignement qui comporte son lot de défis et de difficultés. En effet, si la relation reflète le contexte dans lequel les enfants apprennent, alors les enseignants suppléants peuvent se trouver généralement désemparés et dépassés par les circonstances.


De nombreuses écoles sont devenues conscientes de cette problématique et elles ont décidé de modifier la manière dont elles font appel aux enseignants remplaçants. Ainsi, il arrive fréquemment que des écoles aient désormais recours à l’enseignant habituel des élèves pour les jumeler avec le suppléant. En tenant compte du rôle primordial qu’occupe la relation en termes d’apprentissage, certaines écoles introduisent dorénavant les enseignants suppléants au début de l’année scolaire, et elles essaient d’utiliser systématiquement le même remplaçant par la suite.


Par contre, cette façon de procéder n’est pas une option qui est possible dans plusieurs écoles. En effet, des enseignants de ces établissements m’ont confié qu’ils insèrent une lettre qui est adressée à leurs élèves dans le dossier de l’enseignant qui le remplace. Il s’agit d’une lettre de présentation que l’enseignant suppléant doit lire de vive voix à la classe. Il importe que cette lettre suscite une réciprocité des deux parties. Il va de soi que l’enseignant titulaire de la classe fera en sorte que la lettre sera adaptée à l’âge des enfants et appropriée au scénario en question.


Le contenu de la lettre pourrait ressembler à ceci :

Chère classe, je suis désolée de ne pas être avec vous! Hélas, je suis malade et j’ai demandé à M. Singh de me remplacer pendant mon absence. C’est un bon professeur (demandez-lui de vous montrer son jeu d’orthographe qui est vraiment amusant!). Il prendra soin de vous jusqu’à mon retour. J’espère vous revoir très bientôt!
Cher M. Singh, je vous remercie d’être venu à ma rescousse! Vous êtes chanceux de pouvoir enseigner à ma classe géniale! Je suis certain que vous serez entre de bonnes mains parce que mes élèves sont très accueillants et travaillants. Demandez-leur de vous montrer le calendrier qu’ils viennent de faire. Je suis certaine que vous trouverez ça intéressant!

Bien que des lettres comme celles-ci ne soient pas en mesure de remplacer l’enseignant et qu’elles ne permettent pas de créer immédiatement une relation de confiance, elles peuvent aider considérablement les élèves à établir une connexion avec cette nouvelle personne avec laquelle ils seront en contact au cours de la journée. Il importe de spécifier que l’enseignant suppléant devra tout de même se charger d’apprivoiser les élèves. Toutefois, en tant qu’enseignant qui est en relation avec les élèves, vous aurez préparé le terrain afin que cela puisse se produire.


Une relation est une chose incroyable en soi, et il est étonnant de voir à quel point le lien qui existe entre nos élèves et nous, peut nous aider à leur créer une communauté qui leur est propre. De plus, lorsque nos élèves disposent d’une communauté, ou d’un « village », pour ainsi dire, leur réseau de soutien s’élargit. En effet, ce village leur procure davantage de soutien et de conseils d’adultes bienveillants sur lesquels il peuvent se reposer alors qu’ils grandissent. Il ne faut pas oublier que cela nous est également utile puisque nous nous trouvons dans une communauté au sein de laquelle nous sommes capables de soutenir la croissance de nos élèves tout en relevant les défis comportementaux qui pourraient survenir.


J’apprécierais que vous m’écriviez vos commentaires quant à la manière dont vous servez d’entremetteur entre vos élèves et d’autres membres de leur communauté d’apprentissage ou de la communauté globale! Comment donnez-vous vie à leur village!

Cordialement,


Hannah Beach




Hannah Beach est une éducatrice, auteure et conférencière primée. En 2017, elle a été reconnue par la Commission canadienne des droits de la personne comme l'un des cinq principaux acteurs du changement au Canada. Elle est co-auteure de Reclaiming Our Students: Why Children Are More Anxious, Aggressive, and Shut Down Than Never — And What We Can Do About It (publié en avril 2020). Elle offre des services de développement professionnel à travers le pays et fournit des conseils en santé émotionnelle aux écoles.

Trouvez-la en ligne à https://hannahbeach.ca

Suivez-nous:

  • Facebook Social Icon
  • YouTube

Nous rejoindre

© Copyright 2018 CEBM

Proudly created with Wix.com

Adresse

CEBM - Commission scolaire Riverside

7525, chemin de Chambly

Saint-Hubert, QC,  J3Y 0N7