L’enseignant a conquis le cœur de mon enfant

Écrit par Deborah McNamara (15 janvier 2017)

Traduit par Nathalie Malo CLIQUEZ ICI pour télécharger cet article en format pdf

Ma sœur m’a téléphonée et elle m’a annoncée, avec enthousiasme et soulagement, que son fils de 6 ans venait tout juste de lui faire un dessin d’une personne qu’il aime. En effet, il s’agit du croquis de Madame Cod, qui est sa professeure depuis les trois dernières semaines. Ce dessin montre une adorable image de l’enfant et de son enseignante, placés côte à côte, et coloriés en jaune avec des pantalons noirs. Leurs bras sont étendus pour se câliner accompagnés de grands sourires sur leurs visages. Néanmoins, les différences sont flagrantes, Mme Cod est de plus grande taille et elle a les cheveux de couleur orange, tandis que ceux de mon neveu sont parsemés de mèches qui sont d’un rouge plus foncé. De plus, mon neveu a clairement exprimé ses intentions en inscrivant sur le dessin : « Je t’aime Mme Cod », et ce, comme s’il voulait fusionner cette relation. D’ailleurs, cet amour n’est pas à sens unique puisque la professeure l’a informé qu’elle croit également qu’il est vraiment spécial. Bien qu’il soit évident que cette enseignante ait capturé le cœur de mon neveu, est- elle consciente de son influence et de ce qu’elle est en mesure d’accomplir en raison de cette ouverture et de cette confiance qu’il lui porte?


Un éventail considérable d’attributs est disponible lorsqu’un enfant maintient un lien d’attachement avec son professeur. Ce faisant, l’élève sera réceptif et enclin à accepter l’enseignement qui lui sera prodigué. Au moment où vous avez capturé le cœur d’un enfant, vous détenez la clé qui vous permet d’ouvrir son esprit et ainsi, de développer ses capacités d’apprentissage. Bien que Mme Cod ait conquis le cœur de mon neveu, elle dispose dorénavant d’une influence et d’un ascendant sur son enseignement.


Les caractéristiques d’une bonne relation entre un professeur et son élève

Lorsqu’un enfant a créé un attachement envers un professeur, il a tendance à le suivre, à l’écouter, à l’imiter, à parler de la même façon, à être sympathique envers lui, à être susceptible d’être en accord avec, à l’écouter et à suivre les consignes, à être susceptible de se laisser influencer par lui, et à vouloir être à la hauteur de ses attentes. Les particularités qui font en sorte que les enfants sont faciles à enseigner résultent d’un attachement qui est sain et sécuritaire, plutôt que du style d’enseignement adopté, de la technologie disponible, d’un programme éducatif instauré ou de la salle de classe.

Une mère m’a demandée de l’aider pour comprendre la raison pour laquelle son fils de 7 ans était continuellement envoyé au bureau du directeur, et ce, en dépit du fait qu’il avait su démontrer un comportement exemplaire à la maternelle et en première année. Je lui ai demandé s’il aimait son enseignant et elle a répliqué : « Non. Il ne l’aime vraiment pas et il me dit qu’il aimerait avoir le professeur qui lui enseignait l’année dernière ». Assurément, il existe peu de mesures disciplinaires, voir aucune, qui peuvent remplacer adéquatement une relation saine avec un enseignant.


Le but ultime de l’attachement est de promouvoir l’état de dépendance et de vulnérabilité de l’enfant. Effectivement, il permet au professeur de diriger sa classe avec charisme et aisance naturelle, tout en lui permettant de prendre soin de ses élèves. Ce lien entre les deux parties aide les enfants à subsister quand l’apprentissage est difficile et que des devoirs sont exigés. L’attachement crée un sentiment d’appartenance, il offre du confort, de la quiétude et un endroit où l’enfant peut se retirer lorsque la journée est laborieuse. Afin de favoriser la résilience de l’enfant à l’école, il suffit de se pencher sur la relation qu’il entretient avec son enseignant.


Un élève est facilement régi, guidé et dirigé par son professeur lorsqu’il maintient une relation d’attachement avec celui-ci. De plus, l’enfant sera porté à adopter et à partager les valeurs de son enseignant. Des élèves qui ressentent de l’attachement envers un professeur feront tout en leur pouvoir pour être proches de lui et lui démontrer une loyauté immuable. Une relation stable et de complicité avec un enseignant permet à l’enfant de se sentir en sécurité à l’école et responsabilise le professeur dans le rôle qui lui est assigné.


Des stratégies pour créer des liens en milieu scolaire

Le dicton : « Il faut être deux pour danser » s’avère être une merveilleuse métaphore pour décrire la relation enseignant-élève. La bonne nouvelle réside dans le fait que les parents et les professeurs peuvent jouer un rôle crucial de manière à s’assurer que les enfants se sentent liés à leurs enseignants.


Mais, dites-moi, comment cette professeure a-t-elle conquise le cœur de mon neveu? Ma sœur m’a mentionnée que Mme Cod est à la fois ferme et bienveillante dans les rapports qu’elle cultive avec ses élèves. Il semble qu’elle accueille tous les enfants au moment où ils entrent dans la classe, qu’elle a une lueur dans les yeux quand elle les regarde, et que sa voix est chaleureuse. De plus, elle échange avec eux tout au long de la journée, elle est patiente et gentille, et elle ne les ridiculise pas lorsqu’ils éprouvent des difficultés en classe. Madame Cod a une manière bien spéciale de préserver ses relations avec ces élèves, et ce, malgré les impasses qui peuvent se présenter au cours de la journée. Elle semble être consciente du fait que la relation avec ses élèves est la chose la plus importante à privilégier dans un contexte scolaire.


Qu’est-ce que les parents peuvent faire pour inciter le développement de la relation entre l’élève et l’enseignant? Ils peuvent comparer leurs enfants à leur professeur en mettant en évidence leurs similarités plutôt que leurs différences. Il a été démontré maintes fois que nous sommes portés à aimer les gens qui nous ressemblent! Par exemple, un enfant peut apporter un objet dans la classe pour le montrer à son enseignant, et ce, dans le but de se rapprocher de ce dernier et d’être en mesure éventuellement de partager des histoires en lien avec cet objet ou pas. En outre, un parent peut manifester de l’enthousiasme, de l’intérêt et de la convivialité lorsqu’il tient des propos sur le professeur ou quand l’enfant raconte ce qu’il s’est passé au cours de sa journée. Au moment où l’enfant réalise que ses parents aiment et font confiance à son enseignant, il est fort probable qu’il adopte

une vision et des sentiments similaires à ceux de ses parents.


En dernier lieu, j’aimerais transmettre à tous et à toutes les Mesdames Cod de ce monde, mes remerciements les plus sincères pour leur travail et leur dévouement. Vous procurez aux parents (aux tantes également) un sentiment de soulagement lorsque nous savons que vous avez conquis le cœur de nos enfants. En effet, ces derniers apprennent davantage de personnes auxquelles ils ont une relation d’attachement, et nous aimerions également ajouter que nous pensons que vous êtes très spéciaux.


Dr Deborah MacNamara est membre du corps professoral du Neufeld Institute, auteure succès du livre Jouer, grandir, s’épanouir, et directrice du centre Kid’s Best Bet Counselling and Family Resource Centre.

Suivez-nous sur Facebook:

  • Facebook Social Icon

Nous rejoindre

Adresse

CEBM - Commission scolaire Riverside

7525, chemin de Chambly

Saint-Hubert, QC,  J3Y 0N7

© Copyright 2018 CEBM

Proudly created with Wix.com